Climatisation Sous catégorie climatisation - 1

La climatisation : comment ça fonctionne ?


Catégorie: Climatisation Sous catégorie climatisation - 1

Description

La climatisation est l’installation idéale en période d’été. En effet, cet engin peut atténuer l’atmosphère en cas de forte chaleur. Elle dispose d’un système de régulation de température. L’utilisateur peut donc la contrôler à sa guise et selon ses préférences. Alors, comment fonctionne-t-elle ? Et quels sont ses principes ?

Les principes de la climatisation

La climatisation est un système de refroidissement. Seulement, contrairement à un réfrigérateur, elle ne fait que rafraîchir l’atmosphère. Ceci se fait par l’intermédiaire d’un traitement de l’air. Une climatisation sert principalement pour refroidir l’intérieur d’un logement. Toutefois, elle peut aussi servir à d’autres choses. De même, elle utilise plusieurs composants pour pouvoir réaliser ses actions.

 

  • Les composants d’une climatisation

En principe, une climatisation est composée de trois principaux éléments : l’unité intérieure, l’unité extérieure et la liaison frigorifique.

- L’unité intérieure :

L’unité intérieure correspond au terminal de climatisation, se trouvant à l’intérieur de la maison ou du logement. Pour fonctionner, elle utilise un volume d’air, dont elle va condenser et traiter. Le nombre d’unités intérieur varie en fonction de l’usage de la climatisation. Pour un usage plus important, plusieurs unités intérieures sont nécessaires.
L’unité intérieure comprend principalement un échangeur et un ventilateur. Toutefois, d’autres éléments viennent aussi s’y ajouter comme le bloc de régulation ou le détendeur.

 

- L’unité extérieure :

L’unité extérieure est un système de climatisation placée à l’extérieur du logement, ou plus précisément à l’air libre. Elle est généralement liée avec l’unité intérieure. Elle sert principalement à évacuer l’air chaud présent à l’intérieur du foyer. Elle est composée de plusieurs éléments tels qu’un échangeur, un ventilateur, un boîtier électrique, un compresseur et un filtre désydrateur.
Certains climatiseurs ne disposent pas d’un groupe extérieur. Pourtant, il est très efficace pour accélérer le processus de refroidissement.

 

- La liaison frigorifique

Il s’agit d’un système de canalisation, dans lequel circule un fluide caloporteur. La liaison frigorifique sert donc à transmettre ce fluide d’un appareil à un autre, et d’en assurer son transport, afin qu’il n’y ait aucune fuite. En principe, il existe deux sortes de liaison : la liaison liquide et la liaison vapeur.

  •  Le mode de fonctionnement d’un climatiseur

Le fonctionnement d’un climatiseur ressemble fortement à celui d’un réfrigérateur. D’un côté, il va produire du l'air frais. D’un autre côté, il va rejeter l’air chaude.
Son processus de fonctionnement est simple. Il s’agit d’une opération en circuit fermé entre le condenseur, l’évaporateur et le compresseur. Dans l’évaporateur, la chaleur du local va se propager sur le fluide caloporteur. Cela entraînera son évaporation. Puis, il sera transmis à l’intérieur du compresseur par l’intermédiaire de la liaison frigorifique. La vapeur sera comprimée et réchauffée dans le compresseur. Ceci fait, elle sera envoyée dans le condenseur sous forme de liquide. Ce dernier va extraire toutes les calories provenant de l’échauffement et l’évacuer hors du logement. Le fluide sera redirigé de nouveau vers l’évaporateur en passant par un détenteur. Cette opération est accompagnée d’une forte diminution de température. Le cycle se répétera jusqu’à l’obtention d’une bonne température.

 

La consommation d’une climatisation

Il est à noter que la climatisation peut consommer énormément d’énergie, bien qu’elle soit plus économique par rapport à d’autres chauffages électriques.
Sa consommation en électricité dépend notamment de sa performance. Plus elle est puissante, plus elle consomme d’énergie.
Pour faire un calcul simple du coût, il faut se baser sur la puissance du compresseur. Il faut le multiplier par le coût d’un kWh.

 

Par ailleurs, il existe plusieurs méthodes pour réduire le coût de la consommation.
Il faut par exemple, choisir le type de climatisation en fonction de la taille de la pièce. Cela permettra d’économiser le plus d’énergie. Il faut également choisir un filtre qui dure longtemps. Enfin, il faut l’utiliser de manière modérée.

 

Les différents types de climatisation

Il existe plusieurs sortes de climatisation. La classification se fait généralement en fonction de son unité intérieure. De ce fait, on peut distinguer quatre types d’unités intérieures de climatisation : les unités intérieures murales, les consoles au sol, la climatisation gainable et celle à cassettes 4 voies.

 

  • La climatisation intérieure murale

Comme son nom l’indique, la climatisation intérieure murale est installée directement sur le mur. Elle est généralement placée en haut et par rapport avec le volume à chauffer. En effet, une climatisation murale est très compacte et souvent large (allant jusqu’à 80 cm de long).
Appelée aussi split, elle est le système de climatisation le plus utilisé actuellement. Ceci est dû à sa facilité d’installation, son design varié et sa performance incomparable. De plus, elle dispose d’un filtre antibactérien.

 

  • La console au sol

Contrairement à l’unité intérieure murale, la console est placée en bas, près du sol. Elle est surtout efficace pour les grands foyers, disposant de plusieurs pièces et d’un vaste espace.
La console diffuse généralement l’air chaud par le haut. Toutefois, il existe toujours quelques exceptions.
En ce qui concerne son design, elle reste très basique mais pratique. En effet, elle est amovible et facile à déplacer.

 

  • La climatisation gainable

Si la climatisation murale ou console sont présentes à l’intérieur du local, la climatisation gainable est à peine visible. En effet, elle est généralement encastrée dans un faux-plafond. On ne voit donc que la grille de diffusion et la grille de reprise.
Malgré son emplacement, la climatisation gainable fonctionne comme les autres climatisations. Elle libère directement de l’air froide, sans passer par un réseau de gaines.

 

  • La climatisation à cassette

Comme la climatisation gainable, la climatisation à cassette est aussi placée sous le plafond. Il génère de l’air froid vers le bas. On peut distinguer de nombreuses sortes de cassettes, en fonction de la sortie d’air. Il y a : les cassettes à 4 voies, à 2 voies ou à 1 voie.
L’unité intérieure à cassette présente de nombreux avantages. Tout d’abord, elle ne nécessite aucune installation sur le mur. Elle est donc l’idéal pour les pièces disposant de faux-plafonds. Ensuite, elle est très puissante. Elle peut être utilisée dans les bureaux ou les grandes surfaces. Enfin, elle n’occupe pas énormément de place puisqu’elle est cachée.